0

HYDROFOLIE

Hydrofolie en chiffres aujourd’hui

  • Année de construction : 1978
  • Architecte : Xavier Joubert
  • Constructeur : Pichavant (pont- Labbé), CMN
  • Matériaux : bois et composite ( Red Cédar/Expoxy )
  • Longueur : 13 m
  • Largeur : 9,30 m
  • Tirant d’eau : 0,60 / 1,80 m
  • Poids : 3,5 t prêt à naviguer
  • Voilure au près : 96m2
  • Voilure au portant : 175 m2
  • Vitesse max : 22 Nds ++

Son histoire

Hydrofolie est né en 1978 du désir d’Alain Labbé de courir la transat en double avec Loic Caradec et l’Ostar (transate anglaise en solitaire) sur un trimaran équipé de foils. Son sponsor principal sera le Syndicat National de la Presse Quotidienne Régionale.

Ses plans ont été dessinés par Xavier Joubert( un de ses plus beaux dessins !) architecte de Kriter IV et ingénieur de la marine à Brest. Constructeur de Pen Duick VI ( skippé par Eric Tabarly sur la Whitbread, une course autour du monde en équipage).

Les bras et la coque centrale ont été construits par l’entreprise Pichavant, chantier de renom à Pont -Labbé en Bretagne. Le procédé de fabrication permettant ces formes incroyables est appelé West System.

Les flotteurs, le bras circulaire (pour le réglage de la grand voile) et le safran ont été réalisés par les Constructions Mécaniques de Normandie (CMN ) à Cherbourg.

La réalisation des foils a été confiée à la Société Nationale Industrielle Aérospatiale (SNIAS) basée à Toulouse, spécialisée dans les pales d’hélicoptères.

L’ensemble donne un résultat extraordinaire, Hydrofolie a l’élégance d’un oiseau de haute mer, caressant l’écume des étendues océaniques du bout de ses ailes blanches déployées.

Depuis sa mise à l’eau, Hydrofolie a bénéficié de différentes améliorations :

Nouveaux foils dessinés par Marc Lombard, modification du volume des flotteurs, mât aile rotatif et basculant, gréement dormant en textile moderne ( Dyneema ), jeu de voiles haut de gamme North Sail.

« Hylie », (c’est son surnom) a conservé sa jeunesse sous l’oeil bienveillant de ses propriétaires skipper successifs.

Palmarès :

Après la transat en double de 1979, le bateau a aussi participé à :

• la Transat anglaise de 1980 (qui portait le nom d’Ostar à l’époque)

• la Route de Rhum 1982, sous le nom de Club Montaner

• la Transat en Double de 1983 sous le nom d’INO

• Depuis Hydrofolie a participé à de nombreuses courses qu’il remporte encore dans sa classe aujourd’hui .